Comment bien choisir la cravate du marié

Un mariage étant une occasion unique, le choix de votre cravate n’est pas une action anodine. Accessoire principal du costume pour hommes, elle sera le centre d’attention. Si elle est trop voyante, vous risquez le ridicule, si elle est trop simple, votre look sera facilement oubliable. Ainsi, des règles sont à suivre si vous souhaitez être le maître de la cérémonie.

Une cravate adaptée à votre corpulence

Comment bien choisir la cravate du marié

Chacun ayant son tour de taille, choisir sa cravate suit le même raisonnement. Si vous êtes bien bâti, soit grand, de largeur moyenne, il vous est recommandé d’opter pour une cravate plutôt fine. Les modèles sont nombreux, mais la cravate slim vous ira à merveille surtout avec une veste de type redingote. Si au contraire, vous êtes petit avec un corps plus large, il faut aussi une cravate adaptée à ce look soit une cravate dans la gamme « largeur classique ». Vous pouvez opter pour une taille tournant autour du 8 cm avec un ensemble trois-pièces. La manière de porter la cravate est également redéfinie par votre taille. Pour une taille large, le nœud de cravate double nommé demi-Windsor convient. Si vous êtes dans la moyenne, le nœud classique convient.

Couleur de cravate de mariage : sobre, mais classe

Dans ce type de célébration, essaie de rester dans le style couleur unie ou au moins voyant en accord avec votre costume. Surtout éviter les cravates fantaisistes, à motifs. Attention, la couleur s’adresse à un cercle de palette, il faut éviter les couleurs trop vives comme le jaune ou l’orange. Le noir est une option, mais c’est du déjà-vu. Pour attirer l’attention de vos convives, partez sur du gris anthracite, traditionnel tout en ayant cette touche unique. Sinon du bleu roi ou du rouge-bordeaux, nettement plus voyant, mais en total accord avec n’importe quelle autre couleur de costume. Pour de plus amples informations sur ce domaine, vous pouvez visiter ce site noeud-de-cravate.net.

A propos de l'auteur

Thomas

Journaliste freelance, fan d’aviron et de voyages.