Ca y est, vous êtes en plein dans les préparatifs pour votre mariage et la date approche à grands pas. Le lieu est trouvé, le traiteur réservé, le DJ choisi. Un seul nuage assombrit ce tableau : vous avez deux pieds gauches et vous redoutez atrocement l’épreuve de la piste de danse. Vous savez qu’il va vous falloir ouvrir le bal, que tous les regards seront braqués sur vous et sur vos pas hésitants et maladroits. Pour éviter que ce moment ne deviennent une sacrée prise de tête et faire retomber la pression, de nombreuses options s’offrent à vous.

Comment assurer sur la piste de danse pour son mariage ?

Des cours de danse pour ouvrir le bal avec style

La solution la plus évidente est certainement de prendre quelques cours de danse afin d’apprendre quelques pas simples, dérouiller vos articulations, et vous sentir plus à l’aise. Pas besoin de passer des mois à user les parquets, il suffit parfois de quelques heures pour faire la différence. En fonction de votre niveau de base, vous pourrez ainsi apprendre des pas simples comme par exemple prendre un cours de valse pour mariage. Ou bien mettre carrément sur pied une chorégraphie personnalisée avec un professionnel. De quoi marquer les esprits et impressionner vos proches.

Une chorégraphie originale pour son mariage

L’autre option, que vous soyez un bon danseur ou non d’ailleurs, est de créer une chorégraphie sur mesure pour ouvrir de bal. Exit donc la valse et autres danses un peu guindées. Vous pourrez ainsi créer une danse qui vous ressemble et avec laquelle vous serez parfaitement à l’aise. Certains mariés ont beaucoup d’imagination et propose des danses assez sympas (faites une petite recherche sur YouTube et vous verrez un aperçu). La chorégraphie de Dirty Dancing reste un classique mais tout le monde n’a pas envie – ni le talent – d’imiter Patrick Swayze. Petit conseil : si vous n’êtes pas Fred Astair, restez simple dans votre choix de choré sous peine de perdre vos moyens et votre rythme le jour J.